Portail du mouvement national Corse

 

MUNICIPALES 2014
#VUTEMUNAZIUNALISTU

sur Unità Naziunale
Sur Corsica Infurmazione



Unità Naziunale sur Internet :

http://infurmazione.unita-naziunale.org/

http://flnc.unita-naziunale.org/

http://liberta.unita-naziunale.org/

http://storiacorsa.unita-naziunale.org/

http://nazione.unita-naziunale.org/

http://portail.unita-naziunale.org

http://www.corsicainfurmazione.org

  

Unità Naziunale vous propose de suivre l'actualité Corse sur NETVIBES, TWITTER, FACEBOOK, RSS

 
  20131130  



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Boutique Sulidarità : Acheter ces produits c'est soutenir les prisonniers politiques et leurs familles

 

Boutique Unità Naziunale : Offrez vous un souvenir du site Unità Naziunale

 

La lutte de libération nationale Corse sur Internet

S'il y est bien un domaine où la Lutte de Libération Nationale est omniprésente et sans limite, c'est sur Internet. En effet depuis le milieu des années 90, avec le site de Corsica Nazione (http/www.corsica-nazione.com/), précurseur en la matière, de nombreux partis ou associations politiques du mouvement national ont élu résidence sur Internet pour diffuser une information que les médias français ont toujours été réticents à publier. En 1995, Corsica Nazione avait saisi l'intérêt d'Internet.

Unità Naziunale

 

La LLN Corse sur Internet depuis 2006

Depuis, l'internet est devenu un média obligé pour toutes les composantes du mouvement national. L'Associu Sulidarità  a un nouveau site d'information et de vente. Le CAR est devenue la CAR de Corsica Libera. Corsica Nazione, U Rinnovu, L'ANC et Strada Dritta ont fusionné dans la réalité et sur le net pour donner naissance à Corsica Libera.

Unità Naziunale

 

Le webmaster : Milit@nt, un peu "dingue"

C'est parce qu'il a failli mourir en Corse, au stade de Furiani en 1992, qu'il y vit enfin. Nationaliste virtuel, il n'en est pas moins acquis à la cause. Samedi 21 avril 2007. Entre l'imposante grille barrée du mot « police » qui interdit l'accès à la partie supérieure du cours Paoli et des dizaines de manifestants nationalistes gonflés à bloc, un drôle de bonhomme se promène tranquillement un caméscope à la main. Il change de plan, vérifie son appareil, effectue quelques réglages puis remarque une vieille dame apeurée sur le trottoir. Elle tente de rejoindre le vestibule de son immeuble. Posément, le drôle de bonhomme enfourne le caméscope dans une des poches de sa veste, prend le bras de la dame et la guide jusqu'au portail, indifférent aux pavés, aux grenades lacrymogènes et aux manches à balais qui volent entre les deux camps. Quelques mètres plus loin, l'envoyé spécial d'une chaîne de télévision nationale interroge des confrères de la presse locale : « C'est qui, ce dingue ? »

Lire la suite ici

Unità Naziunale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PORTAIL DES PAGES PATRIOTES SUR FACEBOOK

 

free counters